• 26

    Dans cette série «tendres illusions», Cerise Doucède travaille sur la puissance de l’imagination, sur la confusion

    entre le rêve et la réalité. C’est cette ambiguïté qu'elle aime mettre en scène. 150x150 cm, 2014.

  • 25

    Ainsi, dans un espace quotidien, les personnages nous emmènent dans un univers qui leur est propre. Cette invention

    leurs permet de se prendre au jeu. Ce monde d’illusions est alors un moyen pour eux de s’évader. 170x120 cm, 2014.

  • 65

  • 1

  • 66

  • 70